Mon panier

Comment soulager l’irritation lors du frottement des cuisses ?

Comment soulager l’irritation lors du frottement des cuisses ?

Les irritations dues aux frottements des cuisses représentent un problème récurrent pour bon nombre de personnes : sportifs, personnes en surpoids, femmes, etc. Des solutions existent pour prévenir leur apparition, mais également pour les soulager une fois survenues. Dans cet article, nous faisons le point à la fois sur les mécanismes derrière l’apparition des irritations cutanées et les solutions auxquelles il est possible de recourir pour soulager ces bobos du quotidien.

Qu’est-ce qu’une irritation cutanée ?

L’irritation de la peau (cutanée) apparaît suite à un frottement répété ou au contact d’un produit irritant (gommage, produits cutanés agressifs, etc.). L’épiderme devient irrité. Si l’agression persiste, celui-ci se décolle. Un liquide séreux s’installe au-dessus du derme pour le protéger : c’est ainsi qu’apparaissent les cloques.

Dans le cas des cuisses, les irritations surviennent dans différentes situations telles que :

  • le port de jupes, de robes ou de shorts courts favorisant le frottement peau contre peau des deux cuisses ;
  • les séances de randonnées et des longues marches ;
  • les séances de sport (marathons, cyclisme, etc.).

Les frottements des cuisses représentent également un problème récurrent pour les personnes en surpoids et les femmes du fait de leur morphologie. Il est possible de soulager ces désagréments en adoptant les bons gestes. Nous détaillons cela dans les lignes qui suivent.

Comment soulager les irritations des cuisses ?

Les personnes rencontrant des problèmes récurrents d’irritations des cuisses peuvent mettre en place différentes solutions pour éviter leur apparition. L’objectif recherché ici est de limiter l’adhérence de la peau à la peau entre les deux cuisses. Pour cela, il peut être pertinent de s’orienter vers le port de vêtements protecteurs (shorty, short gainant, panty) lorsque cela est possible.

Par ailleurs, lorsque les irritations des cuisses sont déjà présentes, il est nécessaire d’appliquer des soins favorisant la réparation de la peau abîmée. Parmi les remèdes à envisager dans ce cas de figure, les crèmes anti-frottements ou anti-frictions représentent une solution complète à utiliser en traitement curatif ou préventif. En effet, les pommades ou les baumes anti-frottements

Quelle crème choisir pour les cuisses irritées ?

Souvent commercialisées à destination des sportifs, les crèmes et les baumes anti-frottements doivent être choisies avec soin. Pour cela, intéressons-nous aux caractéristiques et à la composition à rechercher dans ce type de produit avant achat. Voici quelques agents émollients et cicatrisants à rechercher dans la composition d’une crème anti-frictions pour s’assurer de sa qualité et son efficacité.

L’oxyde de zinc

L’oxyde de zinc (ZnO) est un composé de couleur blanche apprécié pour son effet matifiant (pigment blanc). Il possède des propriétés antibactériennes et assainissantes idéales pour protéger les peaux abîmées lors de leur guérison et cicatrisation. L’oxyde de zinc est d’ailleurs utilisé pour soulager les érythèmes fessiers des bébés et les peaux irritées de façon générale en jouant un rôle de barrière protectrice.

La lanoline

La lanoline (graisse ou cire de laine) s’obtient en purifiant la graisse issue de la laine de mouton. Elle joue le rôle d’agent émollient en cosmétologie et en pharmacologie. La lanoline, appliquée sur la peau, limite l’évaporation de l’eau cutanée et participe ainsi au maintien de son hydratation. La peau reste souple et cicatrise par conséquent dans de meilleures conditions.

La lanoline dite pure est obtenue via la mise en place de protocoles de purification exigeants et poussés de la suintine. Cela permet de produit une lanoline hypoallergénique débarrassée de tous les agents polluants qui peuvent avoir été absorbés par la laine : pesticides, poussières, etc.

La vaseline

La vaseline (petrolatum)  est un corps gras dérivé d’hydrocarbures hautement purifié et très bien toléré par tous les types de peaux. Elle possède la capacité d’isoler et de protéger la peau, d’où son utilisation sur les peaux abîmées, les zones de sécheresse, etc. Appliquée sur la peau, elle crée une barrière lipidique qui :

  • limite la déshydratation de la peau ;
  • empêche l’adhérence de la peau des cuisses entre elles ;
  • protège la peau de l’humidité pouvant être causée par la transpiration notamment.

Toutes ces propriétés conjuguées favorisent alors une cicatrisation cutanée en milieu humide.

Pour conclure, le choix d’un produit pour soulager les irritations au niveau des cuisses passe par la vérification de sa composition. Un baume anti-frottements de qualité contient peu d’ingrédients. Ces derniers doivent participer à créer un milieu propice à la cicatrisation de la peau abîmée lorsque le baume est appliqué en cure. En préventif, le baume anti-frottement doit servir de barrière protectrice à la peau contre les frottements mécaniques répétés.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bien que bénignes, les irritations de la peau constituent un problème récurrent. En effet, les irritations cutanées peuvent concerner de nombreuses personnes telles que les...
Les irritations cutanées peuvent intervenir à différents niveaux du corps. Fréquentes chez les sportifs, les femmes et les profils en surpoids, il est possible d’observer...
Le port de jupes, de robes ou de shorts courts peut amener les cuisses à subir des frottements répétés. Les sportifs, de leur côté, peuvent ...
Avec le retour des beaux jours, le port des jupes, des robes ou des shorts peut se transformer en calvaire. Cuisses irritées, apparition de rougeurs...
Les irritations dues aux frottements des cuisses représentent un problème récurrent pour bon nombre de personnes : sportifs, personnes en surpoids, femmes, etc. Des solutions...
Les crèmes anti-frottements sont un incontournable à utiliser avant une séance de sport ou une balade en été. Ces soins anti-frictions permettent de se protéger...