Mon panier

Comment choisir une crème pour soigner les brûlures entre les cuisses ?

Comment choisir une crème pour soigner les brûlures entre les cuisses ?

Les crèmes anti-frottements sont un incontournable à utiliser avant une séance de sport ou une balade en été. Ces soins anti-frictions permettent de se protéger des agressions cutanées et d’éviter l’apparition de lésions telles que les cloques, les ampoules et les irritations à différents endroits du corps : pieds, cuisses, mains, etc. Dans ce guide, nous vous proposons d’explorer les critères de sélection d’une crème anti-frottements pour bien soigner les brûlures entre les cuisses.

Quel est le rôle d’une crème anti-frottement ?

Les pommades anti-frottements se différencient des crèmes hydratantes et des beurres et huiles naturelles par leurs multiples actions au niveau de la peau. En effet, contrairement à un soin hydratant classique, une crème anti-frictions vise à remplir quatre objectifs :

  • apporter une barrière lipidique (couche de gras) protectrice à la peau irritée ou non ;
  • maintenir l’hydratation de la peau en limitant l’évaporation de l’eau et son assèchement ;
  • assainir les zones cutanées protégées (effet antiseptique et antibactérien) ;
  • favoriser la cicatrisation et la régénération de l’épiderme.

Les pommades anti-frottements, par leur composition, peuvent être utilisées tant à titre préventif que curatif. En effet, il est possible de prolonger leur utilisation après la guérison de la zone cutanée affectée ou d’en appliquer avant une séance de sport ou une sortie pour prévenir l’apparition de brûlures, d’irritations ou d’ampoules.

Comment choisir sa crème anti-frottements pour cuisses ?

La sélection d’une crème anti-frottements pour cuisses irritées passe par la compréhension de sa composition notamment et du rôle de chacun des composants utilisés. Voici nos conseils pour mieux comprendre les formules de ces baumes protecteurs.

Privilégier les formules courtes

L’analyse des nombreuses crèmes et pommades anti-frottements présentes sur le marché permet de relever un constat : des formules excédant parfois les 30 ingrédients ! Est-ce pertinent ? Pas forcément, et cela, pour différentes raisons.

  1. Une formule longue n’est pas gage de qualité, ni d’efficacité.
  2. La multiplication des ingrédients augmente le risque de provoquer des réactions inflammatoires et allergènes.
  3. Les soins à formule plus longue nécessitent le recours à de nombreux conservateurs pour stabiliser le produit.

Par ailleurs, les produits possédant une formulation simplifiée possèdent un impact carbone plus faible. En effet, un nombre d’ingrédients élevé implique une multiplication des acteurs en amont de la fabrication du produit (extracteurs, fournisseurs, transporteurs, etc.) et donc un bilan carbone plus élevé.

Enfin, une formulation plus courte ne signifie pas que le producteur fait l’impasse sur la qualité sensorielle (texture, odeur, etc.) que recherchent les consommateurs lors de l’achat d’un produit donné.

Rechercher des ingrédients purs et hypoallergéniques

Une crème anti-frottements efficace doit apporter protection et favoriser la cicatrisation de la peau en milieu humide. La teneur en lipide (gras) doit ainsi être élevée pour permettre d’isoler la zone cutanée protégée et de limiter l’adhérence peau contre peau ou vêtement. Pour cela, il est judicieux de se tourner vers des crèmes contenant des ingrédients :

  • gras tels que la vaseline ;
  • émollients à l’instar de la lanoline ;
  • matifiants et antiseptiques comme l’oxyde de zinc.

La conjugaison de ces ingrédients permet à la fois de :

  • retenir l’eau de la peau et d’empêcher sa déshydratation ;
  • créer un cadre favorisant la cicatrisation en milieu humide des tissus abîmés (vaseline et lanoline) ;
  • purifier la peau (oxyde de zinc).

Ces trois composés cosmétiques sont également appréciés pour leurs propriétés hypoallergéniques dues aux méthodes de leur extraction. En effet, la vaseline est extraite d’hydrocarbures et est hautement purifiée et convient ainsi à tous types de peaux. La lanoline dite pure, de son côté, bénéficie de procédés d’extraction poussés permettant de la débarrasser des agents polluants issus de la laine de mouton dont elle est originaire. Ce qui en fait un ingrédient hypoallergénique.

En définitive, le choix d’une crème anti-frottements pour les cuisses prend en compte à la fois ses capacités curatives, mais également préventives et hypoallergéniques. Une crème anti-frictions pour les cuisses doit être en mesure de protéger la peau de telle sorte à empêcher l’apparition des brûlures et des irritations. Cela ne peut se faire sans le recours à des ingrédients de qualité pouvant jouer le rôle de barrière protectrice, couvrante et antibactérienne notamment.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bien que bénignes, les irritations de la peau constituent un problème récurrent. En effet, les irritations cutanées peuvent concerner de nombreuses personnes telles que les...
Les irritations cutanées peuvent intervenir à différents niveaux du corps. Fréquentes chez les sportifs, les femmes et les profils en surpoids, il est possible d’observer...
Le port de jupes, de robes ou de shorts courts peut amener les cuisses à subir des frottements répétés. Les sportifs, de leur côté, peuvent ...
Avec le retour des beaux jours, le port des jupes, des robes ou des shorts peut se transformer en calvaire. Cuisses irritées, apparition de rougeurs...
Les irritations dues aux frottements des cuisses représentent un problème récurrent pour bon nombre de personnes : sportifs, personnes en surpoids, femmes, etc. Des solutions...
Les crèmes anti-frottements sont un incontournable à utiliser avant une séance de sport ou une balade en été. Ces soins anti-frictions permettent de se protéger...