Mon panier

Comment soulager les irritations entre les cuisses ?

Comment soulager les irritations entre les cuisses ?

Le port de jupes, de robes ou de shorts courts peut amener les cuisses à subir des frottements répétés. Les sportifs, de leur côté, peuvent  être confrontés à des désagréments similaires : frottements contre les chaussures pour les randonneurs et les marathoniens, cloques aux mains pour les escaladeurs, irritations dues à une combinaison serrée pour les coureurs, … La liste est longue, mais les symptômes restent les mêmes pour tous et toutes : peau rouge, apparition de cloques et d’inflammation.

Cependant, des solutions existent ! Ainsi, les peaux sujettes à ce type de symptômes peuvent être soulagées en adoptant les bons réflexes. Dans les lignes qui suivent, nous nous intéresserons particulièrement aux cuisses irritées et aux remèdes qu’il est possible de leur apporter pour les soulager.

Qu’est-ce qu’une peau irritée ?

La dermatite ou irritation de la peau est une réaction inflammatoire cutanée. Il s’agit d’un symptôme bénin et réversible. L’irritation de la peau est à différencier de l’allergie et de la brûlure. Elle se manifeste par :

  • la survenue d’une rougeur au niveau d’une zone précise (cuisse, coude, cheville, etc.) ;
  • la sensation d’irritation ;
  • l’apparition de cloques, d’ampoules, de fissures ou de peau rêche dans certains cas.

La dermatite peut être provoquée par différentes causes telles que le port prolongé d’un vêtement ou des chaussures inconfortables et inadaptés. Les frottements persistants et répétés du vêtement contre la peau génèrent alors une réaction inflammatoire au niveau de la zone ayant subi ladite agression cutanée. Dans le cas des cuisses, les irritations peuvent survenir lors du frottement répété des deux cuisses l’une contre l’autre.

Comment soulager les irritations entre les cuisses ?

Lorsque des brûlures apparaissent au niveau des cuisses suite à des frottements répétés, il est important, dans un premier temps, de procéder au nettoyage de la peau. Cette étape peut se faire à l’aide d’un savon non irritant par exemple. Par la suite, il est nécessaire d’appliquer une crème cicatrisante et émolliente. Comment reconnaître ce type de produit ? Cela passe par l’analyse de la composition du soin que l’on souhaite utiliser.  Dans les lignes qui suivent, nous passerons en revue quelques ingrédients qu’il peut être intéressant de rechercher dans les soins à appliquer sur des cuisses irritées.

1.    Un agent protecteur

Dans un premier, il faut sélectionner des produits contenant de la vaseline à appliquer sur les cuisses au niveau des zones irritées. Quel est le rôle de la vaseline dans ce cas ? Celle-ci limite à la fois l’adhérence de la peau à la peau ou aux vêtements, mais également la déshydratation de la peau en empêchant la peau de s’abîmer. La conséquence de cette première action est d’assurer une cicatrisation en milieu humide de la peau. Résultat ? La peau cicatrise plus facilement, plus rapidement et sans fissure cutanée.

La vaseline est souvent utilisée dans les baumes ou pommades anti-frottements. De manière générale, il est nécessaire de se tourner vers des soins et des produits ne contenant pas d’eau et grasses (vaseline notamment). Cela permet à la fois de limiter la déshydratation de la peau et de la protéger de la transpiration.

2.    Un agent cicatrisant

Le produit en question peut aussi être enrichi d’un agent cicatrisant tel que l’huile essentielle (HE) de lavande fine ou l’oxyde de zinc. L’HE de lavande fine possède une tolérance orale et cutanée intéressante. L’une de ses nombreuses propriétés est de faciliter la régénération cellulaire en activant la circulation sanguine entre autres.

L’oxyde de zinc quant à lui aide à protéger les épidermes ayant subi des irritations ou des écorchures. Appliqué à la surface de la peau, il favorise la cicatrisation cutanée tout en jouant un rôle antimicrobien et anti-inflammatoire.

3.    Un agent émollient

Les agents émollients tels que la lanoline permettent d’adoucir et de relâcher la peau. Cela protège la peau et évite les sensations de tiraillements. Les agents émollients apportent ainsi une sensation de confort rapide tout en limitant la détérioration de l’épiderme, ici la peau des cuisses irritées.

Enfin, il est à noter qu’il peut être intéressant de porter un shorty, un cycliste ou un short court sous une jupe ou une robe, par exemple. Et ce, pour limiter les frottements en plus de l’application d’un baume ou pommade anti-frottements.

Remarque : Cet article est à visée informative et ne peut se substituer à un avis médical.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bien que bénignes, les irritations de la peau constituent un problème récurrent. En effet, les irritations cutanées peuvent concerner de nombreuses personnes telles que les...
Les irritations cutanées peuvent intervenir à différents niveaux du corps. Fréquentes chez les sportifs, les femmes et les profils en surpoids, il est possible d’observer...
Le port de jupes, de robes ou de shorts courts peut amener les cuisses à subir des frottements répétés. Les sportifs, de leur côté, peuvent ...
Avec le retour des beaux jours, le port des jupes, des robes ou des shorts peut se transformer en calvaire. Cuisses irritées, apparition de rougeurs...
Les irritations dues aux frottements des cuisses représentent un problème récurrent pour bon nombre de personnes : sportifs, personnes en surpoids, femmes, etc. Des solutions...
Les crèmes anti-frottements sont un incontournable à utiliser avant une séance de sport ou une balade en été. Ces soins anti-frictions permettent de se protéger...