Mon panier

Irritations de l’entrejambe : les remèdes à utiliser

Irritations de l’entrejambe : les remèdes à utiliser

Les irritations cutanées peuvent intervenir à différents niveaux du corps. Fréquentes chez les sportifs, les femmes et les profils en surpoids, il est possible d’observer leur apparition au niveau des pieds, de la poitrine, des cuisses, de l’aine et de l’entrejambe. Différents facteurs peuvent favoriser la survenue des brûlures et des irritations de la peau. Dans les lignes qui suivent, nous détaillerons les causes derrière leur apparition et surtout les remèdes à utiliser pour en venir à bout.

Irritations au niveau de l’entrejambe : les causes

Les irritations au niveau de l’entrejambe, (au niveau de l’aine, des testicules, des lèvres ou entre les cuisses par exemple) peuvent apparaître pour différentes raisons telles que des mycoses, des agressions microbiennes ou des frottements répétés. Dans cet article, nous nous intéressons à ce dernier cas de figure. Celui-ci intervient lorsque la peau est soumise à des contraintes mécaniques répétées telles que :

  • les frottements peau contre peau (au niveau des cuisses notamment) ;
  • les irritations causées par les vêtements ou le port d’une combinaison donnée ;
  • la macération due à l’accumulation de l’humidité.

Ces désagréments peuvent concerner différents profils de personnes parmi lesquels on peut citer :

  • les sportifs (cyclistes, marathoniens, coureurs, etc.) ;
  • les femmes (surtout lors du port de jupes, de shorts ou de robes) ;
  • les personnes en surpoids ;
  • les personnes immobilisées (personnes âgées, accidentées, à mobilité réduite, etc.).

L’adoption de certains gestes et habitudes permet de soigner, mais également de prévenir l’apparition des irritations et des rougeurs au niveau de l’entrejambe.

Irritations de l’entrejambe : les soins à apporter

La zone de l’entrejambe et des cuisses nécessitent un soin particulier. En effet, ces parties du corps sont exposées à l’humidité, à la chaleur et à la transpiration. Aussi, il est nécessaire de les protéger à l’aide de tissus ou de produits qui limitent la macération et apportent une couche protectrice au niveau de l’épiderme.

Côté vêtements, des solutions telles que les shorts gainants permettent de limiter les frottements lors des séances de sport ou de marche. Si pour des raisons esthétiques ou d’inconfort ces habits ne peuvent être portés, il est possible de s’orienter vers des crèmes anti-frottements conçues spécialement à cet effet. Ces soins anti-frictions remplissent différents rôles.

  1. Les crèmes anti-frottements apportent une barrière protectrice lipidique (couche épaisse de matières grasses) qui surplombe l’épiderme. Résultat ? L’adhérence peau à peau ou peau à vêtement est éliminée.
  2. Les pommades anti-frictions aident à maintenir l’hydratation cutanée et favorisent ainsi une cicatrisation des peaux abîmées en milieu humide. La peau ne craquèle pas et cicatrise sans gratter.
  3. Les baumes anti-frottements sont conçus de telle sorte à assainir la peau grâce à leurs propriétés antiseptiques, notamment s’ils contiennent de l’oxyde de zinc par exemple.

Enfin, les produits anti-frottements peuvent être posés sous des vêtements protecteurs pour apporter une protection supplémentaire à la zone à soigner ou à protéger.

Irritations de l’entrejambe : quelques recommandations

Les zones cutanées rattachées à l’entrejambe sont des parties du corps plutôt sensibles. Pour cela, il est important de privilégier l’utilisation de produits hypoallergéniques. Dans ce cadre, il est judicieux de s’intéresser à la qualité des ingrédients composant le soin utilisé. Voici quelques conseils vous permettant de mieux naviguer au milieu des nombreux produits proposés pour soulager les irritations et les frottements au niveau de l’entrejambe et des cuisses.

  1. Préférer les produits dont la formulation contient le moins d’ingrédients possible. En effet, un nombre élevé de composants au sein d’un soin n’est pas gage de qualité et augmente le risque de réactions inflammatoires ou allergiques.
  2. S’intéresser à la qualité des ingrédients contenus dans la crème utilisée : sont-ils purs ? Quelle est leur origine ?
  3. Rechercher des composants hypoallergéniques et supportés par tous les types de peau tels que la vaseline, la lanoline pure ou encore l’oxyde de zinc.

En conclusion, les rougeurs et les irritations au niveau de l’entrejambe peuvent être soulagées grâce à des produits dédiés tels que les pommades et les baumes anti-frictions ou anti-frottements. Il faut cependant veiller à prendre un compte un avis médical dans le cas où ces infections seraient d’origine microbienne entre autres.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bien que bénignes, les irritations de la peau constituent un problème récurrent. En effet, les irritations cutanées peuvent concerner de nombreuses personnes telles que les...
Les irritations cutanées peuvent intervenir à différents niveaux du corps. Fréquentes chez les sportifs, les femmes et les profils en surpoids, il est possible d’observer...
Le port de jupes, de robes ou de shorts courts peut amener les cuisses à subir des frottements répétés. Les sportifs, de leur côté, peuvent ...
Avec le retour des beaux jours, le port des jupes, des robes ou des shorts peut se transformer en calvaire. Cuisses irritées, apparition de rougeurs...
Les irritations dues aux frottements des cuisses représentent un problème récurrent pour bon nombre de personnes : sportifs, personnes en surpoids, femmes, etc. Des solutions...
Les crèmes anti-frottements sont un incontournable à utiliser avant une séance de sport ou une balade en été. Ces soins anti-frictions permettent de se protéger...