Mon panier

Comment soulager les brûlures liées aux frottements ?

Comment soulager les brûlures liées aux frottements ?

Bien que bénignes, les irritations de la peau constituent un problème récurrent. En effet, les irritations cutanées peuvent concerner de nombreuses personnes telles que les sportifs (randonneurs, marathoniens) ou encore les porteurs de combinaisons ou tenues étroites. De plus, avec le retour du soleil, le port de jupes, de robes ou de shorts peut également causer différents désagréments : rougeurs, démangeaison, inflammations, etc. Les symptômes sont nombreux, mais heureusement des solutions existent pour soulager ces bobos du quotidien. Zoom sur les irritations cutanées et les solutions qu’il est possible d’envisager pour les traiter efficacement.

Quelle est le lien entre les brûlures et des irritations ?

L’irritation cutanée est due majoritairement à des frottements répétés et mécaniques ou au contact avec un élément irritant (vêtement, chaussure, etc.). La brûlure, de son côté, est causée par l’exposition intervient lorsque les frottements persistent.

Les irritations dues aux frottements affectent l’épiderme (la couche supérieure de la peau). Elles se caractérisent par l’apparition de rougeurs au niveau de la zone affectée et une sensation d’irritation. Si les frottements persistent, l’épiderme peut se décoller et laisser apparaître une phlyctène (cloque ou ampoule) : on parle alors de brûlure.

Les irritations de la peau peuvent être causées par :

  • des agressions dues à l’environnement : le soleil, la pollution, le vent, etc. ;
  • des réactions allergiques provoquées par l’utilisation d’un médicament ou d’un soin cosmétique ;
  • des frottements entre deux parties du corps (cuisse contre cuisse par exemple) ;
  • des frottements contre un matériau donné (des vêtements serrés, un sous-vêtement inadapté, des chaussures neuves, etc.) ;
  • une transpiration excessive (sous les seins, au niveau de l’entrejambe, entre les cuisses, etc.).

Les brûlures, de leur côté, sont désignés en fonction de leur étendue, leur gravité (profondeur). Ainsi, on distingue les brûlures de premier degré, de second degré et de troisième degré. Les soins apportés aux brûlures dépendent de leur gravité. Une brûlure de premier degré ne sera pas traitée de la même façon qu’une brûlure de troisième degré.

Enfin, les irritations de la peau, contrairement aux brûlures, nécessitent le recours à des soins en crème ou le port de protections uniquement.

Comment soulager les irritations liées aux frottements ?

Les irritations de la peau, une fois survenues, peuvent être soulagées en adoptant certains gestes.

Appliquer un baume anti-frottement ou anti-friction

Afin d’éviter le dessèchement de la peau, les tiraillements et l’apparition de fissures, il convient d’appliquer un baume protecteur adapté. Les pommades anti-frottements sont conçues pour répondre à cet impératif. Riches en actifs gras et sans eau, ces soins permettent d’apporter une couche protectrice sur la peau. Résultat ? La surface affectée est isolée et ne subit plus les agressions extérieures : l’adhérence de la peau à la peau ou à la chaussure est limitée, voire éliminée. Pour une protection optimale, il est nécessaire, toutefois, d’appliquer ce type de produits plusieurs fois dans la journée.

Porter un vêtement protecteur

Pour mieux protéger la zone irritée, le port de cyclistes ou de shorties est recommandé. Ces vêtements protecteurs peuvent être portés après application des baumes protecteurs et anti-frottements. Pratiques, ils peuvent être achetés en fonction de la couleur de la peau ou des vêtements pour un port discret, particulièrement sous les jupes ou les robes.

Comment prévenir l’apparition des irritations de la peau ?

Les pommades anti-frottements peuvent aussi être utilisées à titre préventif. Cela peut se faire dans les situations suivantes notamment :

  • avant une séance de sport au niveau des chaussures et des zones susceptibles de subir des contraintes mécaniques (pieds, genoux, cuisses, mains, etc.) ;
  • avant une balade ou une randonnée ;
  • lors du port de vêtements courts (jupes, robes, shorts).

De façon générale, les gestes adoptés pour soulager les frottements peuvent être également mis en place pour la prévention des irritations cutanées.

Remarque : Cet article est à visée informative et ne peut se substituer à un avis médical.

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bien que bénignes, les irritations de la peau constituent un problème récurrent. En effet, les irritations cutanées peuvent concerner de nombreuses personnes telles que les...
Les irritations cutanées peuvent intervenir à différents niveaux du corps. Fréquentes chez les sportifs, les femmes et les profils en surpoids, il est possible d’observer...
Le port de jupes, de robes ou de shorts courts peut amener les cuisses à subir des frottements répétés. Les sportifs, de leur côté, peuvent ...
Avec le retour des beaux jours, le port des jupes, des robes ou des shorts peut se transformer en calvaire. Cuisses irritées, apparition de rougeurs...
Les irritations dues aux frottements des cuisses représentent un problème récurrent pour bon nombre de personnes : sportifs, personnes en surpoids, femmes, etc. Des solutions...
Les crèmes anti-frottements sont un incontournable à utiliser avant une séance de sport ou une balade en été. Ces soins anti-frictions permettent de se protéger...