Mon panier

Comment reconnaît-on des boutons d’eczéma ?

Comment reconnaît-on des boutons d’eczéma ?

C’est rouge, ça gratte, ça pèle… vous vous demandez s’il s’agit de boutons d’eczéma ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour les reconnaître et les traiter !

À quoi ressemblent les boutons d’eczéma ?

L’aspect des plaques d’eczéma

Les boutons d’eczéma apparaissent par plaques, et non de façon isolée comme cela peut être le cas avec d’autres affections dermatologiques. Leur aspect peut varier en fonction des personnes. Ils prennent généralement la forme de toutes petites bosses surélevées qui peuvent être rouges, mais peuvent aussi contenir un liquide clair. Dans ce dernier cas, on parle alors de vésicules.

En dehors de ces petits boutons très proches les uns des autres, la plaque d’eczéma présente une peau sèche et rugueuse au toucher. De plus, elle est souvent squameuse, c’est-à-dire qu’elle pèle. Dans la mesure où il y a une forte inflammation locale, l’épiderme est habituellement rouge à cet endroit.

Dans les cas aigus, les boutons peuvent suinter sans qu’ils aient été grattés et forment une croûte quand ils commencent à sécher. Les plaques installées depuis un certain temps peuvent être épaisses et craquelées, se démarquant distinctement des zones de peau saine qui les entourent.

Les démangeaisons, un signe typique d’eczéma

Les boutons d’eczéma démangent beaucoup. C’est ce que l’on appelle le prurit. Les personnes qui en souffrent ont tendance à se gratter de façon incontrôlable, en particulier le soir et la nuit. Il est fréquent que les gens sujets à l’eczéma portent des lésions de grattage, des croûtes et des cicatrices d’anciens boutons, mais aussi qu’elles pâtissent d’un manque de sommeil dû aux démangeaisons nocturnes.

Le prurit est d’autant plus problématique qu’il entraîne un cercle vicieux :

Ça me démange → Je me gratte → Le grattage provoque une inflammation locale → L’inflammation engendre des démangeaisons → Je me gratte à nouveau → Etc.

Dans certains cas, les lésions peuvent se surinfecter aggravant alors les démangeaisons comme l’inflammation.

Les zones où les boutons apparaissent le plus fréquemment

L’eczéma peut se développer sur tout le corps, mais certaines zones sont beaucoup plus souvent affectées par ce trouble :

  • Les mains
  • Les pieds
  • Le visage
  • Les zones de flexion : genoux, coudes, aisselles, plis de l’aine

Chez les bébés et les enfants, les oreilles, les joues, le tronc et la nuque sont aussi plus souvent sujets au développement de lésions eczémateuses. Dans le cas d’un eczéma allergique ou d’un eczéma de contact, la zone exposée à l’allergène ou à la source d’irritation est celle qui présente le plus de boutons.

Qu’est-ce que l’eczéma exactement ?

L’eczéma en quelques mots

L’eczéma est une maladie de la peau non contagieuse et sans gravité sur le plan de la santé, mais très gênante pour la personne qui en souffre. Il peut être d’origine allergique, aiguë ou chronique. Touchant souvent les bébés et les enfants, il s’agit de l’une des pathologies cutanées les plus fréquentes. Chez certaines personnes, l’eczéma perdure, voire se déclare pour la première fois, à l’adolescence et à l’âge adulte.

Les causes et facteurs favorisants

Plusieurs facteurs favorisent l’apparition d’un eczéma et peuvent exacerber les lésions :

  • Une prédisposition génétique avec des antécédents familiaux ou personnels d’eczéma, d’asthme, de rhinite allergique.
  • Une altération de la barrière cutanée qui laisse passer plus facilement les allergènes et substances irritantes.
  • Un système immunitaire hyper-réactif qui déclenche une réponse inflammatoire excessive face à certains stimuli.
  • Une exposition de la peau aux produits irritants : parfums de synthèse, détergents, produits lavants agressifs, etc.
  • Les allergies : pollen, acariens, poils d’animaux, moisissures, certains aliments, etc.
  • L’exposition au froid et/ou à l’humidité.
  • Le stress.
  • Une alimentation déséquilibrée.

Quelles différences avec d’autres affections cutanées ?

Aux yeux d’un novice, l’eczéma peut être confondu avec d’autres affections cutanées à l’origine de boutons et rougeurs. Cela peut être le cas avec le psoriasis dont les plaques sont plus épaisses et donnent des démangeaisons moins importantes.

De son côté, la dermite séborrhéique se présente, elle aussi, sous forme de plaques squameuses qui peuvent démanger, mais sont dénuées de boutons. De plus, elle se développe en priorité au niveau du visage, du cuir chevelu et parfois de la poitrine, contrairement à l’eczéma qui peut toucher tout le corps.

Enfin, l’urticaire démange énormément, mais se présente sous forme de placards en relief et au contour irrégulier, de plus ou moins grande dimension. Ceux-ci disparaissent spontanément en quelques jours, bien que certaines formes deviennent parfois chroniques.

Dans tous les cas, si vous avez un doute, il est indispensable de consulter un professionnel de santé pour poser un diagnostic fiable !

Comment prévenir et traiter les boutons d’eczéma ?

Le traitement classique

Pour prévenir et traiter les poussées d’eczéma, il convient de veiller à éviter les facteurs qui favorisent l’apparition des boutons : allergènes, irritants, frottements à la surface de la peau, exposition à des températures extrêmes, etc.

Il est également crucial d’hydrater la peau, non seulement pour l’assouplir, mais aussi pour l’aider à restaurer sa barrière de protection naturelle. Celle-ci contribue à limiter le passage de substances étrangères dans les tissus cutanés.

En général, les médecins prescrivent des crèmes et pommades à base de corticoïdes pour réduire localement l’inflammation. Leur utilisation peut être combinée à la prise d’antihistaminiques qui aident à diminuer les démangeaisons. Il faut cependant prendre conscience que les formules locales à base de dermocorticoïdes ont tendance à abîmer la peau à long terme, car les cellules cutanées ont de plus en plus de mal à se régénérer. Mieux vaut donc en limiter l’utilisation chaque fois que c’est possible.

Novabaume, une solution naturelle pour soulager l’eczéma

Idéal pour les peaux irritées des adultes comme des enfants, Novabaume aide à apaiser instantanément l’inflammation. Grâce à sa formule enrichie en huile essentielle de lavande fine, ce baume offre un soulagement immédiat des démangeaisons liées à l’eczéma, tout en favorisant la réparation de la peau abîmée par les lésions et le grattage. Parallèlement, sa texture couvrante crée une barrière protectrice sur la peau, ce qui l’isole des frottements et agressions extérieures, tout en l’aidant à mieux conserver son hydratation.

Et bien sûr, Novabaume est formulé sans paraben et sans conservateurs !

Novabaume | Baume réparateur

Novabaume apporte une solution aux bobos du quotidien comme les coupures, les écorchures,les brulures, les coups de soleil, les ampoules ,les crevasses.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Source d’inflammation et de démangeaisons difficiles à supporter, l’eczéma engendre une altération de la barrière cutanée qui peut conduire à une surinfection des plaques. Voici...
L’eczéma allergique peut toucher tout le monde un jour ou l’autre. Source d’un inconfort important, il provoque des démangeaisons et une irritation de la peau...
Bénin, mais source d’un inconfort important, l’eczéma est à l’origine de diverses manifestations cutanées bien spécifiques. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’eczéma et...
Désagréable à vivre, souvent obsédante et inévitablement source d’inconfort, la dermatite atopique est la forme d’eczéma la plus courante chez les adultes comme chez les...
Pouvant toucher aussi bien les bébés que les adultes, l’eczéma sur le fessier est gênant et favorisé par des facteurs qui lui sont propres. Voici...
L’eczéma au niveau de la bouche est à la fois gênant, douloureux et source de complexes pour les personnes qui en souffrent. Voici ce qu’il...
L’eczéma du coude n’est certes pas grave sur le plan de la santé, mais il peut être très gênant en termes de confort et d’esthétique....
C’est rouge, ça gratte, ça pèle… vous vous demandez s’il s’agit de boutons d’eczéma ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour les reconnaître et les...
L’eczéma atopique est une affection cutanée complexe et chronique, qui impacte significativement la qualité de vie des personnes touchées. Caractérisé par une peau sèche, sujette...